Les bibliothécaires l'ont aimé et vous ?

Ils avaient prévu des vacances avec leurs meilleurs amis, pas de chance ! Ce sera un séjour morose à la campagne (et en famille...) pour Berglot et son jeune frère, Bragi. Mais l'attaque brutale et inexpliquée de créatures inconnues va transformer leur quotidien en lutte permanente pour la survie. Invasion ? Epidémie ? Malédiction ? Quoiqu'il en soit, les soirées pizza-film avec papa-maman feront très vite figure de paradis perdu.

L'auteur a pris le parti de la sobriété mais si tout spectaculaire est évacué, c'est au plus grand profit d'une angoisse sourde et écrasante, distillée par une écriture habile. Rien de grotesque ou de paresseux dans un récit tendu jusqu'à l'insoutenable. Une très belle réussite pour le premier roman ado de la jeune auteure islandaise Hildu Knutsdttir.

Premiere partie d'un dyptique, on espère la suite très vite !

Sanglant hiver, de Hildur Knutsdottir aux éditions Thierry Magnier, 2017

Facebook
Twitter