Les bibliothécaires l'ont aimé et vous ?

On prête à l'être aimé toutes les qualités, même et surtout les plus imaginaires, et l'on en démord plus car renoncer aux splendeurs premiers temps, c'est mourir de son rêve... je sais de quoi je parle.

Je, c'est Gwen, 17 ans, qui commence à écrire dans un carnet les temps forts d'une histoire qui l'a conduite en hôpital psy, après tentative de suicide. Gwen qui refuse de parler à son thérapeuthe, ses parents, ses amies, mais va tenter de remonter le fil de cette histoire pour comprendre où, quand et comment elle a dérapé. Et surtout pourquoi. De quoi est-elle coupable ? Ou a-t-elle failli ?  Pourquoi son prince charmant l'a-t-il bannie de cet eden qu'ils avaient construit tous les deux, à l'abri de la cruauté du monde extérieur et du regard envieux des autres ?

A dérouler ce fil, à revivre chaque moment de son histoire, Gwen va devoir s'interroger sur le sens qu'elle a voulu donner à certains épisodes. Commencer à écouter ces "autres", extérieurs à leur couple, qui disent l'aimer et ne plus la reconnaître, ceux qui lui disaient la voir changer, dépérir et s'éteindre. Se poser les vraies questions, accepter les réponses.

Juste analyse psychologique d'une spirale destructrice, le processus de l'amour sous emprise est ici raconté d'une plume alerte, loin de toute déprime.

Gwladys Constant est également l'auteur de deux textes courts et percurtants parus dans la collection Court métrage chez Oskar : le très tonique L'étendard collégien est levé,  et l'excellent De si beaux cheveux, pamphlet féministe à l'humour ravageur. Quoi qu'elle traite, elle sait trouver les mots qu'il faut et le ton juste, avec une belle intelligence et un vrai talent. M.H.

 

Découvrez ce roman dans notre catalogue :

Passionnément, à ma folie, de Gwladys Constant aux éditions Rouergue, 2017

AGENDA

Aucun événement à venir

Facebook
Twitter