Rencontre avec Louis-Philippe Dalembert

En partenariat avec la fondation des Treilles, la médiathèque d'agglomération a vu arriver ce grand écrivain haïtien qu'est Louis-Philippe Dalembert et le public, ravi, était au rendez-vous.

L'écrivain a été récompensé pour son roman "Avant que les ombres s'effacent", paru en mars 2017 chez Sabine Wespieser et a obtenu le prix Orange du livre 2017, ainsi que le Prix du livre France Bleu/Page des libraires. Avec Yanick Lahens et Lyonel Trouillot, Louis Philippe Dalembert est l'un des écrivains phare de la la littérature haïtienne. Ce petit pays est en effet grand par la qualité de ses écrivains et la vitalité de leur écriture, aussi sensuelle qu'inventive, pétrie d'humanité et c'est cette qualité qui transparait dès le premier abord. Remercions la fondation des Treilles pour avoir permis cette rencontre.

"Avant que les ombres s'efface", l'histoire inattendue : situé dans l'Europe de la montée du nazisme, ce roman met en scène une famille juive, originaire de Pologne et immigrant à Berlin, bientot rejointe par la grande histoire et refusant d'y croire, l'horreur de la Shoah. Le récit va s'attacher aux pas de Ruben, étudiant en médecine, que la violence de l'époque et des camps va forcer à fuir. C'est le début d'une errance, d'un exil forcé qui le mènera à Paris où, rencontrant les Haitiens du bal Blomet, il trouvera en Haïti une terre d'accueil, un havre pour l'humanité à la dérive, où attentif à la richesse des hommes, il sera ce docteur qu'il rêvait d'être.

L'auteur : Dalembert élabore, aussi bien en poésie qu’en prose, une œuvre fortement marquée par les thématiques du vagabondage, concept qu’il préfère à celui de l’errance, et de l’enfance. Les deux thématiques semblent liées dans l’esprit de l’auteur pour qui on passe de l’enfance à l’âge adulte comme on émigre d’un pays à un autre.
Il est par ailleurs l’auteur d’une thèse de doctorat en littérature comparée sur l’écrivain cubain Alejo Carpentier.

Bibliographie
Le Crayon du bon Dieu n’a pas de gomme. Paris: Stock, 1996; Paris: Le Serpent à Plumes (Motifs), 2004; Port-au-Prince: Presses Nationales d’Haïti, 2006.
L’Autre face de la mer. Paris: Stock 1998; Paris: Le Serpent à Plumes, 2005; Port-au-Prince: Presses Nationales d’Haïti, 2007.
L’Île du bout des rêves. Paris: Bibliophane/Daniel Radford, 2003.
Rue du Faubourg Saint-Denis. Monaco: Du Rocher, 2005.
Les dieux voyagent la nuit. Monaco: Du Rocher, 2006; Port-au-Prince: Éditions des Presses Nationales, 2010.
Noires blessures. Paris: Mercure, 2011; Port-au-Prince: Ami-Livre, 2012.
Ballade d’un amour inachevé. Paris: Mercure, 2013; Port-au-Prince:, 2014.
Avant que les ombres s’effacent. Paris: Sabine Wespieser, 2017.
Poésie :
Ces îles de plein sel et autres poèmes. Ivry-: Silex/Nouvelles du Sud, 2000.
Poème pour accompagner l’absence. Montréal: Mémoire d’encrier, 2005.
En marche sur la terre. Paris: Bruno Doucey, 2017.

 Pour aller plus loin :

Une page dédiée à l'écrivain sur île en île.

Sur le site de l'éditeur : https://www.swediteur.com/titre.php?id=176

 

 

Facebook
Twitter